Rémi Amoros

Devoir de mémoire pour oranais seulement

(extrait)

© SACD 112896

 

 


La cathédrale d'Oran

     

La boîte noire

Pourquoi aujourd'hui pour la première fois avait-il décidé en rappel de souvenirs d'inventorier ces taches brunes, exercice qu'il aurait du mal à maîtriser sachant qu'il n'en tirerait aucun profit immédiat, aucun point d'ancrage, nul gîte, nul répit, aucune plage à fouler pieds nus, mais tout cela réapparaîtrait forcément un jour. Il aurait à piocher profond pour exposer à la lumière ce qui avait valeur de bonheur, un autre chez lui, le tepee bâti avec les vieilles peaux venues d'Alicante, de Lorca, d'Arras près de Lourdes. Un tepee pour ces indiens blancs, les pieds-noirs.
La boîte noire, elle, il l'avait enfouie là-bas sur la plage des Andalouses puis s'en était allé en cette année maudite de 1962. Pourquoi, et ce malgré plus d'un siècle passé en ces lieux, était-il encore du mauvais côté de la Méditerranée. Pourquoi aujourd'hui le besoin d'entreprendre ce voyage, comme les saumons [...]

 

La gare d'Oran